mardi 1 novembre 2011

Au pays de la "Guerre des Paysans"

Cucurbitacées et Chrysanthèmes
Ce premier novembre, nous délaissons nos vélos pour une marche entre Beselare, Dadizele et  Menen, une balade au pays du tabac, au coeur d'un terroir agricole très marqué (grosses censes, parcelles de culture et de bocages) dont le souvenir de la "Guerre des Paysans" est évoqué au départ dans le hameau de Terhand.


La basilique de Dadizele

La Guerre des Paysans
Plaque commémorative à Terhand (Geluwe)
    "A la fin du 18e siècle, les paysans flamands en eure assez de la domination, des impôts et des pillages de l'occupant français. En 1798, une loi obligea tous les jeunes hommes à effectuer un service dans l'armée des Sans Culottes (déjà détestée), la révolte populaire gronda dans les campagnes. 
    Des centaines de jeunes-gens désertèrent et préparèrent une rébellion en différents  endroits secrets du pays. Ce fut le cas de l'auberge De Handt, à Geluwe, l'un des principaux lieux de la résistance. Des volontaires y avaient été recrutés pour "den Kamp voor outer en heerd", "la lutte pour l'autel et le foyer". Inexpérimentés et mal armés, les paysans ne firent malgré tout pas le poids face à l'armée française et leur révolte fut réprimée dans le sang."

Ravitaillement sur notre chemin !

Voir sur les liens ci-dessous :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire