jeudi 24 mai 2018

De Gap à Embrun par la route buissonnière

(60 kilomètres pour 1441 mètres de dénivelé positif cumulé) 
 Enfin les températures estivales ! je pars de Gap pour rejoindre Embrun en n'empruntant que de belles petites routes évitant la N92, cheminant entre oratoires et clochers, la route parcourt les paysages du Gapençais, du Savinois et l'Embrunais, au son du tintinnabulement des cloches des vaches et des moutons.
En quittant Gap, je monte vers Rambaud et son clocher érigé sur un piton à l'écart de l'église, puis par un chemin difficile, pentu et pierreux, je rejoins l'Hermitage à l'approche du col de l'Ange et de Notre-Dame du Laus. Puis, c'est la descente vers la vallée de l'Avance et la Bâtie-Neuve, avant de remonter sur les hauteurs de Chorges par le hameau des Olliviers, et de descendre à Chorges. J'entame ensuite la montée vers Saint-Apollinaire, dominant le lac de Serre-Ponçon pour rejoindre Embrun par le vallon du Réallon et la route des Puys en balcon du lac de Serre-Ponçon.

mardi 15 mai 2018

Quatre cols en Champsaur

Au dessus du village d'Ancelle,
 Entre le col de Manse et le collet d'Ancelle
 Waouh, Quelle belle randonnée dans le Champsaur, quatre cols au programme : D'abord le col Bayard (1248 m), suivi du beau col de Gleize (1696 m) qui domine tout le Champsaur et ses sommets environnants, suivi du col de Manse (1268 m) et le collet d'Ancelle (1425 m), ces deux derniers déjà franchis à plusieurs reprises auparavant. Ce qui porte à 145, le nombre de mes cols franchis au moins une fois, voir sur ce lien.
 De Gap au col de Gleize, la pente s'élève de 745 mètres à 1696 m soit près de 1000 mètres de dénivellation en 12,5 kilomètres. Après le col Bayard, je quitte la route Napoléon pour emprunter à gauche la petite route du col de Gleize fort pentue qui délivre au sommet un très beau point de vue sur tout le Champsaur.
 Symphonie de couleurs, les verts des arbres feuillus, le vert tendre des mélèzes qui renouvèlent leurs épines, les pins noirs, le vert des alpages, celui du boccage et des prairies champsoriennes le jaune des fleurs, le blanc des arbres fruitiers celui des hauts sommets environnants, le tout sous un beau ciel bleu agrémenté de nuages.
(50,5 kilomètres et 1379 mètres de dénivelé positif cumulé)

samedi 5 mai 2018

Cueillette de morilles


Avec Raphio et Malik, cueillette d'une morille !
Quel plaisir dans la belle forêt de Boscodon , et quelle pause casse-croûte !

jeudi 19 avril 2018

Voyage au fond du lac de Serre-Ponçon

 Le lac de Serre-Ponçon est actuellement à sa côte la plus basse, 732 mètres, soit près de 50 mètres en-dessous de sa côte optimale, un niveau jamais atteint depuis des dizaines d'année. Voir le site de la SMADSEP.
 Nous en profitons pour découvrir, l'ancienne ligne de chemin de fer entre la baie des Moulettes, Chanteloube et la Baie Saint-Michel jusqu'aux ruine de l'ancienne gare de Prunières. 
Le spectacle est rare et surréaliste : tunnels, ponts, vestiges de la gare, entre souches d'arbres et coquillages, nous découvrons le fond du lac entouré de nos belles montagnes, les perspectives vers le pont de Savines-le-Lac, etc… Le tout par un temps magnifique dans cet environnement désertique et impressionnant.

mercredi 18 avril 2018

En passant par la place forte de Mont-Dauphin

La place-forte de Mont-Dauphin
verrouille le confluent du Guil et de la Durance
 Premiers jours estivaux, symphonie de bleu-blanc-vert, j'en profite pour une belle randonnée vélo d'une bonne soixantaine de kilomètres remontant la Durance vers la Place-Forte de Mont-Dauphin.
Après être passé au-dessus de Châteauroux-les-Alpes par la chapelle Saint-Roch, je traverse le village perché de Réotier pour redescendre vers Eygliers, sa fontaine pétrifiante et son plan d'eau.
 Pause sandwich au bord du plan d'eau et je remonte vers la splendide Place-forte de Mont-Dauphin, classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Ensuite, c'est la descente abrupte par la façade ouest et après un arrêt aux sources thermales de Plan Phazy, anciens thermes romains.
 Je retourne sur Embrun par les agréables "Traverses de Saint-Clément" surplombant La Durance. 
(62 kilomètres et 850 mètres de dénivelé)

lundi 2 avril 2018

"Pâques-en-Provence 2018" : le lundi entre Avignon et Nîmes

Roquefort-du-Gard, Le Castellas
Suite de nos randonnées lors de la concentration "Pâques-en-Provence 2018". Aujourd'hui, au départ d'Aramon, le circuit proposé par le club d'Aramon nous emmène vers les villages du Gard entre Orange et Nîmes. Le ciel bleu de Provence n'est pas au rendez-vous et il fait frais ! Nous serpentons entre vignes, arbres fruitiers et cyprès, traversons les forêts de Rochefort et Malmont et nous nous attardons dans les beaux villages  de Théziers, Rochefort-du-Gard et le vieux village préservé de Valiguières.

dimanche 1 avril 2018

"Pâques-en-Provence 2018" : Barbentane

Tour du château médiéval de Barbentane
 Cette année, la concentration cyclotouriste "Pâques-en-Provence" a lieu dans le village de Barbentane dans les Bouches-du-Rhône situé à une dizaine de kilomètres d’Avignon, proche du confluent du Rhône et de la Durance.
 Le samedi et le lundi, le club cyclotouriste d'Aramon nous a proposé des randonnées dans le Gard au départ d’Aramon, dont vous trouverez les reportages sur les liens :
 Ce dimanche de Pâques, au départ de Boulbon,  nous rejoignons Barbentane, son moulin et son château médiéval en passant par l'abbaye Saint-Michel de Frigolet nichée au cœur de la pinède de la Montagnette, dans un vallon sauvage au milieu des pins, des oliviers et des cyprés.
 A Barbentane, plusieurs centaines de cyclotouristes se rejoignent venant de toute la France, nous pouvons partager nos histoires de voyages à vélos et visiter la très riche exposition de cycles anciens sur le thème du rôle des cyclotouristes dans l’évolution du vélo.
 Puis c'est le retour à Boulbon où nous logeons à "La Casa de Boulbon" au pied de l'imposant château féodal du XIIème siècle, acquisition de notre hôte Dominique DE LAVERGNE, architecte-maçon, comme il aime se nommer, architecte brillant et passionné qui consacre sa retraite à sa réhabilitation., une rencontre passionnante.

vendredi 30 mars 2018

"Pâques-en-Provence 2018", le Mammouth de Montfrin!

Ici, sur la voie verte  menant au pont du Gard
 Nous nous rendons à la concentration annuelle de "Pâques-en-Provence", qui cette année a lieu à Barbentane dans les Bouches-du-Rhône au sud d'Avignon.
Le samedi le club d'Aramon a organisé des randonnées au départ d'Aramon, à l'ouest du Rhône dans le département du Gard. Le circuit de 55 kilomètres parcourt les paysages de vignes, arbres fruitiers et oliviers. Quelques détours nous amènent à 61 kilomètres pour un très modeste dénivelé de 190 mètres.
 En route, surprise, non loin de Montfrin, nous rencontrons un authentique squelette de mammouth, acquisition de la Cave des Vignerons  de Montfrin, et à l'arrivée une magnifique Excalibur série II,  A noter la marque américaine Excalibur ne produisit 3146 voitures entre 1965 et 1989 dont l'Excalibur série II à 352 exemplaires entre 1970 et 1974.

jeudi 22 mars 2018

Le Lac de Serre-Ponçon a son plus bas niveau

Pont submergé de Chanteloube
 Cette année, le lac de Serre-Ponçon a atteint son plus bas niveau,  731 mètres soit 49 mètres en-dessous de don niveau estival, laissant apparaître des éléments invisibles depuis sa mise en eau en 1961, laissant apparaître un paysage étonnant.
 Rappelons que trois villages (Savines, Ubaye et Le Rousset) furent évacués, détruits et immergés pour la réalisation de ce barrage.