vendredi 1 mars 2013

Le Col d'Izoard et descente vers Cervières

Devant lle mémorial (enneigé!) du col d'Izoard
 Après une bonne nuit, nous quittons le refuge Napoléon pour grimper jusqu'au col d'Izoard enseveli sous la neige. Puis ce sera la descente vers le Laus et Cervières, non sans une dernière halte au refuge.
 Chance, le temps change entre le col et le refuge, ce qui nous assure une descente avec le ciel dégagé.
 A noter que la route pour accéder au col d'Izoard et rejoindre le Queyras au départ du Laus n'est ouverte à la circulation automobile... et vélo qu'à partir du mois de mai !

Sur les liens ci-dessous : 



le refuge Napoléon avec au fond le col d'Izoard


Skieurs descendant du col d'Izoard :
video


10 kilomètres, dénivelé positif : 103 m ; dénivelé négatif : 652 m
A VOIR AUSSI :

4 commentaires:

  1. Ahhh tu l'aimes bien le col de l'Isoard été comme hiver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, si tu savais ! et je ne sais même plus combien de fois je l'ai franchi ! A pied, en raquettes, à vélo, en voiture, en moto !....

      Supprimer
    2. Françoise Grimaud membre CC: 319910 mars 2014 à 17:43

      Bonjour Hubert , tu remets ça dans 5 jours? puisque nous serons le 15 mars 2014......
      C'est vrai qu'elle est belle notre région !

      Supprimer
    3. Bonjour Françoise, nous revenons de 2 semaines à Embrun, reportages suivent...

      Supprimer