mercredi 19 décembre 2012

Cordoue, la Cité des Califes

 Le nom même de Cordoue sollicite "l'imaginaire de tous les sens: odeur fauve du cuir, murmure des fontaines dans les patios embaumés de fleurs, parfum sucré des belles andalouses, allant le chignon haut, escortées du froufrou soyeux de leurs robes aux couleurs vives…"
 Nous cheminons dans les petites ruelles de la Juderia (l'ancien quartier juif), pour nous diriger vers les rives du Rio Guadalquivir, visitons la célèbre Mosquée-Cathédrale et l'Alcazar pour terminer la soirée par un spectacle équestre inoubliable aux Écuries Royales de Cordoue.

La Mosquée-Cathédrale (Mezquita-Catedral)

Le mihrab
 C'est une histoire fascinante que nous conte ce véritable chef d'œuvre de l'art musulman. Témoignage vivant des fois musulmanes et chrétiennes, la mosquée a été érigée entre le 8e et le 10e Siècle, sur l'emplacement de l'église wisigothique de San Vicente. Après la Reconquête, elle est dédiée au culte catholique et, au 16e siècle, les chrétiens élèvent une cathédrale gothique à l'intérieur, en plein milieu des arcs, incluant l'une dans l'autre et créant ainsi l'un des édifices les plus originaux qui soient au monde.

 Cordoue est une ville très riche en histoire., De la capitale de la Bétique romaine au bastion de la Reconquête en passant par l'âge d'or de l'occupation musulmane, son architecture garde le témoignage de son passè qui se retrouve dans son centre historique, classé au Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1984.

Une des chapelles de la mosquée-cathédrale
Maître-Autel baroque de la cathédrale
Cordoue, depuis l'une des tours de l'Alcazar

Le Zoco (Ancien souk médiéval)
Triomphe de Saint Rafael
Les jardins de l'Alcazar
L'Alcazar
Pation de Los Najanjos (Mesquita)

Noria de l'Albolafia sur le Rio Guadalquivir
Sur les liens ci-dessous :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire