jeudi 2 février 2017

Briançon

PORTE DE PIGNEROL
 ancienne porte de cime de ville ou de Piémont
ferme le haut de la ville
 Située à 1 326 mètres d'altitude, à la confluence de cinq vallées (la Durance, la Clarée, la Guisanne, la Cerveyrette, les Ayes), Briançon est la ville la plus haute de France. Ville d'art et d'histoire, fortifiée par Vauban au XVIIIe siècle, Briançon est aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
 Briançon dispose en effet d'un remarquable ensemble d'ouvrages militaires, construits du XVIIIe au XXe siècle en vue d'améliorer le système de défense de la cité.
 Au fil de la visite l'on découvre la ville haute ou citadelle Vauban, cœur même de Briançon, dominée par le fort du château, et les différents ouvrages environnants que sont le fort des Salettes, le fort des Trois Têtes ou encore le fort du Randouillet.
 Une fois franchie la porte de Pignerol, la vieille ville, pittoresque à souhait, dévoile nombre de témoignages de son passé. La collégiale Notre-Dame du XVIIIe siècle, l'église des Cordeliers du XIVe siècle, les demeures anciennes s'élevant de part et d'autre des ruelles en pente, la charmante place d'Armes entourée de jolies façades colorées évoquant la Provence, ou encore les fontaines et cadrans solaires, sont autant de découvertes qui s'offrent au regard des amoureux d'architecture.
Voir sur le lien suivant : Tout l'album photos et le diaporama

Le corps de garde nommé "d’Artagnan" abritait autrefois les soldats
 qui étaient chargés de la surveillance de la porte de Pignerol 

PORTE DAUPHINE
Ouverte au début du 20e siècle pour rendre l’accès de la vieille ville  possible
 aux voitures, elle reproduit le modèle classique des portes des places fortes
avec un faux pont-levis et un décor de pierre de taille.

 


La place d'Armes et ses jolies façades évoquant la Provence
Quelques fontaines :



Le parc de la Shappe et la vallée de la Durance

Le Prorel




Façade de la Collégiale notre-Dame
et ses deux cadrans solaires
La collégiale notre-dame
 Le corps de garde nommé « d’Artagnan » qui abritait autrefois
 les soldats qui étaient chargés de la surveillance de la porte de Pignerol 


Voir sur le lien ci-dessous :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire