mercredi 22 juin 2016

L'abbaye de Boscodon

L'abbaye de Boscodon
Une randonnée que j'affectionne :
 Située sur la commune de Crots à 1150m d’altitude, au cœur d’une sapinière exceptionnelle enserrée dans un écrin de montagnes, l’abbaye est un remarquable monument du XII° siècle, restaurée depuis 1972
 On l'atteint par une route rectiligne  (5, 4 km dénivelé 410 m)depuis les rives du lac de Serre-Ponçon. C'est un des six sites BPF du département des Hautes-Alpes, province du Dauphiné. Au retour, je passe par Crots, sous le château de Picomtal et rejoint Baratier par le hameau du Poët, puis Embrun en longeant la Durance.

Embrun et la vallée de la Durance depuis les rives du lac de Serre-ponçon
la longue ligne droite (5, 4 km dénivelé 410 m)
Dabs lamotée, des grumes de mélèzes attendent leur chargement
Le fougueux torrent du boscodon

L'abbaye de Boscodon


L'abbaye de Boscodon
 Fondée en 1130 par Guillaume de Montmirail, elle fut 12 ans plus tard affiliée à l’Ordre de Chalais en Chartreuse et devient l’abbaye la plus importante de l’ordre, vivant de l’exploitation forestière et de l’élevage.
 Au cours du XIVe siècle, d'incessantes guerres et de fréquents raids de pillards mirent à sac les bâtiments monastiques et le cloître, épargnant heureusement l'abbatiale. A la fin du XIV° siècle, l’abbaye de Boscodon fut unie à l’abbaye bénédictine de Saint-Michel de la Cluse en Piémont. Cette union ne dura que quelques années, Boscodon resta Bénédictine.
 Reconstruite à la fin du XVII° siècle, sa conventualité fut dissoute en 1769 et ses biens unis à l’archevêché d’Embrun. Vendue comme Bien National en 1791, l’abbaye est devenue durant près de 200 ans le cœur d’un petit hameau rural.
 En 1972, l’association des amis de l’abbaye se constitua afin de rendre le bâtiment à sa vocation première.
 Classée monument historique en 1974, l’abbaye a retrouvé par la suite une communauté de religieuses dominicaines avant de se reconstituer sur le plan architectural grâce à de nombreux chantiers de réhabilitation qui en font aujourd’hui un chef d’œuvre de l’art religieux monastique, avec un style roman très pur, proche de l’art cistercien primitif. L’abbaye séduit par sa pureté, sa luminosité et son harmonie des volumes
(extrait du site serreponcon-tourisme.com/



Le village de Crots (anciennement Les Crottes)
Le château de Picomtal
Depuis Crots, montée vers le hameau du Poët
Embrun et la vallée de la Durance vers le nord
Baratier, festival des épouvantails et sorcières
Le torrent des Vachères à Baratier
Coquelicots sur la route dse la Madeleine au pied du Méale
Un pécheur à la truite, dans la Durance, au pied d'Embrun
Les foins dans la Plaine du du Roc d'Embrun
Plan d'eau d'Embrun
Au fond, le Pic du Morgon
Sur les liens ci-dessous : 
Et aussi lors d'autres randonnées :
Le tracé : 28 kilomètres et 544 mètres de dénivelé
Le profil : 544 mètre de dénivelé positif cumulé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire