jeudi 17 juin 2004

La Bakelandtroute

•  Bakelandtroute       jeudi 17 juin, 137 km

 Temps très beau et ensoleillé, agréable, vent de face à l'aller; Aller par Vormezeele, retour par Zonnebeke, pause à Nordschoote, puis le parc de Zonebeke et Comines.
Nous sommes sept: Pierre Vilain, Pierre Lefebvre, René, Georges, Vincent et Thérèse.

La Bakelandtroute (46km)
Pour cette route, les communes de Langemark-Poelkapelle et Houthulst sont mises en vitrines. La région est caractérisée par différents types de paysages, le dos des collines de Klerken, le contrefort du terroir de sable-argile dans les polders de l'Yser, la vallée de l'Ieperlee avec le canal d'Ieper-Yser,... Le nom de la route réfère au personnage légendaire de Bakelandt et sa bande de brigands, qui au temps de l'occupation Française, étaient actifs. Point de départ est la maison communale de Langemark hébergée dans l'ancien château. Partant d'ici, le trajet nous mène par une ancienne voie ferrée et le canal d'Ieperlee vers Merkem. Ensuite nous pédalons vers Klerken. Le chemin de retour nous conduit le long d'Houthulst, le Vrijbos (bois) et le quartier Madonna. Digne d'être vu le long de ce trajet sont e.a. le château de Langemark, le bateau Isera, le moulin De Blauwe Molen, le moulin De Beukelaeremolen et le moulin Van Couillies. Le cimetière militaire Belge d'Houthulst et la Deutsche Soldatenfriedhof (cimetière militaire Allemand) à Langemark et les maintes plaques commémoratives sont les témoins silencieux du prix dramatique en vie humaine que cette "grooten oorlog" (=14-18) a exigé ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire