vendredi 9 juin 2017

Jusqu'au pied du glacier, le Pré de Madame Carle 2ème partie

Les derniers hectomètres avant le Pré de Madame Carle
 Deuxième partie de notre randonnée vers le Pré de Madame Carle.
 Après Vallouise, la route ne cesse de monter alternant faux plats et pentes régulières, jusqu'à rejoindre Ailefroide, dernier hameau que l'on atteint par un long passage en forêt de mélèzes. Pas une âme n'y vit en hiver, la route d'accès étant fermée.
 Quelle nature éblouissante que ce vallon au pied de la verticalité du Mont Pelvoux.
 Puis, c'est la fin de l'ascension et non la moindre jusqu'au refuge Cézanne dominé par le Glacier Blanc. Ce sont quatre kilomètres de côte à 14% de pente le plus souvent dans un univers minéral et grandiose.
 Quel bonheur d'effectuer cette randonnée seuls, sans l'affluence estivale ! Nous atteignons le refuge Cézanne et continuons à pied jusqu'au confluent du Glacier Blanc et du Glacier Noir.
 Ensuite, ce sera la descente vers les Vigneaux en nous échappant de la route classique de Vallouise aux Vigneaux par le Grand Parcher en surplombant la rive gauche de la Gyronde, puis par un juoli chemin la longeant par la rive droite.


 (44 kilomètres et 1185 mètres de dénivelé)
Le pont sur le Gyr à Vallouise
A la sortie de Vallouise
Pelvoux La Blanche


Pelvoux Saint-Antoine




Au fond, le Mont Pelvoux (3946 m)


Ailefroide




On est tout petit dans cette immensité 







Le refuge Cézanne, Pré de Madame Carle (1885 m)

Le Glacier Blanc
Base du Glacier Noir


Nous redescendons






Aileftoide

Le pont et le tunnel de Pelvoux Les Claux
Le Grand Parcher
La Gyronde



Sur les liens ci-dessous :
Le profil (44 kilomètres et 1185 mètres de dénivelé)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire