lundi 18 juin 2018

Par le col de Montgenèvre et Val-des-Prés

Depuis Briançon, l'ascension du col de Montgenèvre (1850 mètres) et un petit tour dans la belle vallée de la Clarée jusqu'à Val des Prés.
 Jouxtant la frontière italienne, sur la route Briançon-Turin, la route a eu un intérêt stratégique et commercial depuis fort longtemps, ce qui explique sa qualité et la régularité de ses pentes. Elle a été rendue carrossable sous le Premier empire en 1807.
 Montgenèvre est aussi situé sur le Chemin de Compostelle et de Rome : La Via Domitia (GR 653 D), à 914 kilomètres de Roma et 2010 km de Santiago De Compostella.
 J'en profite, pour passer Le Collet tout proche (1856 m), situé à la sortie de Montgenèvre avant de faire un petit tour en Italie à Clavière. Le Collet est mon 157ème col au Club des Cent Cols
 Puis ce sera la descente avec un crochet par les villages des Alberts  et de Val-des-Prés dans la souriante basse-vallée de la Clarée.
(38 kilomètres et 717 mètres de dénivelé)

dimanche 10 juin 2018

Randonnée des Quatre Montagnes

Au pied du Pas du Mortier
 A 1000 mètres environ, le Val d'Autrans Méaudre déploie ses prairies et ses forêts entre les sommets calcaires. Puis, la route s'élève vers le Pas-du-Mortier (1391 m), que l'on atteint par le dessus du tunnel, maintenant fermé à la circulation. 
 La route forestière s'élève parmi les trouées des pistes de ski, fleuries à souhait, vers le col de la Molière (1634  m) et son alpage avec une vue imprenable (sauf par la brume aujourd'hui).
 Ensuite, c'est la descente par une route étroite et très abîmée par les engins forestiers vers le col de la Croix Perrin (1218 m). cette route offre de belles ouvertures vers le Val d'Autrans-Méaudre.
 Une descente rapide et confortable m'amène à Lans-le-Vercors, j'en oublie de me détourner vers le col de la Croix Servagnet !
 Après une réconfortante restauration, je rejoins Villard-de-Lans par la petite route des hameaux, à gauche de la départementale et bien plus agréable que celle-ci, bien que j'ai subi un déraillement!
 Arrivé au Bois-Barbu, je retrouve Charlotte rentrée fourbue de sa marche nordique, je m'offre en prime une dernière petite ascension vers le col du Liorin (1226 m).
Soit 4 cols aujourd'hui, et 154 cols au Club des Cent Cols.
(70 kilomètres et 1211 mètres de dénivelé positif)

EURO NORDIC WALK VERCORS, Sixième édition

 3500 marcheurs dans le Val d'Autrans-Méaudre-en-Vercors pour la sixième EURO-NORDIC-WALK VERCORS, Le Rassemblement Européen de la Marche Nordique
 Charlotte effectue le parcours bleu : 17kilomètres, avec 540 mètres de dénivelé positif.
 Depuis Méaudre-en-Vercors, navette vers Villard-de-Lans à 10 heures, échauffement et la randonnée avec passage au col de la Croix Servagnet (1235 m) où a lieu le ravitaillement, arrivée vers 14 heures 30 à Méaudre.
 Pendant ce temps là, j’effectue une randonnée vélo : La "Randonnée des Quatre Montagnes" (70 km et 1211 m de dénivelé).

vendredi 8 juin 2018

Randonnée vélo dans le maquis du Vercors

Passage au Col de La Machine
 Départ au sec pour cette magnifique randonnée au départ de la-Chapelle-en-Vercors. Nous sommes en plein dans le maquis du Vercors, dans la Drôme, les forêts et montagnes nous entourent. Les fleurs, sous-bois et herbes hautes nous embaument de leurs parfums.
 Le souvenir des résistants est partout présent
 Nous effectuons les dix derniers kilomètres sous une violente pluie d'orage.
 C'est aussi l'occasion de passer par deux des six sites BPF de la Drôme : le Col de La Machine et le Col de Rousset. j'arrive donc à 125 sites BPF visités dans 44 départements.
 Nous franchissons sept cols : Le col de Carri (1202 m), le col de La Machine (1011 m), le col de Chaud-Clapier (1431 m), le col de la Chau (1337m), le col de Saint-Alexis (1222m), le col de Rousset (1245 m) pour terminer par Le Collet (878 m), ce qui m'amène à 150 cols dans le club des Cent Cols
(64 kilomètres et 1200 mètres de dénivelé positif cumulé).

jeudi 7 juin 2018

Escapade dans le Vercors


Nous passons trois jours dans le Parc Naturel Régional du Vercors

Un programme bien rempli et alléchant :
  • Jeudi 7 juin : Route d'Embrun à Villard de Lans par la Route Napoléon pour rejoindre notre camp de base au hameau du Bois Barbu, sur les hauteurs de Villard -de-Lans.
  • Vendredi 8 juin:randonnée vélo dans le Vercors haut lieu de la résistance, 65 kilomètres et 1200 mètres de dénivelé.
  • Samedi 9 juin :
    Les gorges de la Bourne, Pont-en-Royans et Saint-Antoine l'Abbaye.
  • Dimanche 10 juin :
    - Pour Charlotte :  Euro Nordic-Walk, 17 kilomètres de marche nordique.
                                  Cliquer ICI pour le reportage
    - Pour moi :          "Randonnée vélo des quatre montagnes" : 70 kilomètres et 1200 mètres de  dénivelé. 
                                  Cliquer ICI pour le reportage
  • Lundi 11 juin :
    Route du retour par le col de Rousset et Die.
Tracé d'Emrun à Villard-de-Lans


jeudi 24 mai 2018

De Gap à Embrun par la route buissonnière

(60 kilomètres pour 1441 mètres de dénivelé positif cumulé) 
 Enfin les températures estivales ! je pars de Gap pour rejoindre Embrun en n'empruntant que de belles petites routes évitant la N92, cheminant entre oratoires et clochers, la route parcourt les paysages du Gapençais, du Savinois et l'Embrunais, au son du tintinnabulement des cloches des vaches et des moutons.
En quittant Gap, je monte vers Rambaud et son clocher érigé sur un piton à l'écart de l'église, puis par un chemin difficile, pentu et pierreux, je rejoins l'Hermitage à l'approche du col de l'Ange et de Notre-Dame du Laus. Puis, c'est la descente vers la vallée de l'Avance et la Bâtie-Neuve, avant de remonter sur les hauteurs de Chorges par le hameau des Olliviers, et de descendre à Chorges. J'entame ensuite la montée vers Saint-Apollinaire, dominant le lac de Serre-Ponçon pour rejoindre Embrun par le vallon du Réallon et la route des Puys en balcon du lac de Serre-Ponçon.

mardi 15 mai 2018

Quatre cols en Champsaur

Au dessus du village d'Ancelle,
 Entre le col de Manse et le collet d'Ancelle
 Waouh, Quelle belle randonnée dans le Champsaur, quatre cols au programme : D'abord le col Bayard (1248 m), suivi du beau col de Gleize (1696 m) qui domine tout le Champsaur et ses sommets environnants, suivi du col de Manse (1268 m) et le collet d'Ancelle (1425 m), ces deux derniers déjà franchis à plusieurs reprises auparavant. Ce qui porte à 145, le nombre de mes cols franchis au moins une fois, voir sur ce lien.
 De Gap au col de Gleize, la pente s'élève de 745 mètres à 1696 m soit près de 1000 mètres de dénivellation en 12,5 kilomètres. Après le col Bayard, je quitte la route Napoléon pour emprunter à gauche la petite route du col de Gleize fort pentue qui délivre au sommet un très beau point de vue sur tout le Champsaur.
 Symphonie de couleurs, les verts des arbres feuillus, le vert tendre des mélèzes qui renouvèlent leurs épines, les pins noirs, le vert des alpages, celui du boccage et des prairies champsoriennes le jaune des fleurs, le blanc des arbres fruitiers celui des hauts sommets environnants, le tout sous un beau ciel bleu agrémenté de nuages.
(50,5 kilomètres et 1379 mètres de dénivelé positif cumulé)

samedi 5 mai 2018

Cueillette de morilles


Avec Raphio et Malik, cueillette d'une morille !
Quel plaisir dans la belle forêt de Boscodon , et quelle pause casse-croûte !

jeudi 19 avril 2018

Voyage au fond du lac de Serre-Ponçon

 Le lac de Serre-Ponçon est actuellement à sa côte la plus basse, 732 mètres, soit près de 50 mètres en-dessous de sa côte optimale, un niveau jamais atteint depuis des dizaines d'année. Voir le site de la SMADSEP.
 Nous en profitons pour découvrir, l'ancienne ligne de chemin de fer entre la baie des Moulettes, Chanteloube et la Baie Saint-Michel jusqu'aux ruine de l'ancienne gare de Prunières. 
Le spectacle est rare et surréaliste : tunnels, ponts, vestiges de la gare, entre souches d'arbres et coquillages, nous découvrons le fond du lac entouré de nos belles montagnes, les perspectives vers le pont de Savines-le-Lac, etc… Le tout par un temps magnifique dans cet environnement désertique et impressionnant.

mercredi 18 avril 2018

En passant par la place forte de Mont-Dauphin

La place-forte de Mont-Dauphin
verrouille le confluent du Guil et de la Durance
 Premiers jours estivaux, symphonie de bleu-blanc-vert, j'en profite pour une belle randonnée vélo d'une bonne soixantaine de kilomètres remontant la Durance vers la Place-Forte de Mont-Dauphin.
Après être passé au-dessus de Châteauroux-les-Alpes par la chapelle Saint-Roch, je traverse le village perché de Réotier pour redescendre vers Eygliers, sa fontaine pétrifiante et son plan d'eau.
 Pause sandwich au bord du plan d'eau et je remonte vers la splendide Place-forte de Mont-Dauphin, classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Ensuite, c'est la descente abrupte par la façade ouest et après un arrêt aux sources thermales de Plan Phazy, anciens thermes romains.
 Je retourne sur Embrun par les agréables "Traverses de Saint-Clément" surplombant La Durance. 
(62 kilomètres et 850 mètres de dénivelé)