dimanche 23 septembre 2018

CEILLAC : Vallée du Cristillan

 Ce dimanche, un pique-nique de rêve au fond de la vallée du Cristillan à Ceillac (Parc Naturel Régional du Queyras), au pied du Pic de la Font Sancte, au bord du hameau du Bois Noir.
 Les moutons par centaines viennent nous rendent visite, leurs deux magnifiques et vigilants chiens de garde nous tiennent compagnie.

CEILLAC, la Foire aux Agnelles 2018

 Avant de nous diriger vers la vallée du Cristillan débouchant sur Ceillac dans le Queyras, nous nous arrêtons à la traditionnelle foire aux Agnelles de Ceillac.
 Crée en 1981 sous l'impulsion de Philippe Lamour (entre autres, ancien maire de Ceillac). La Foire aux Agnelles se tient à l'époque de la Saint-Michel, il s'agit d'une foire aux ovins qui permet aux éleveurs la vente des agneaux mâles et des agnelles dès le début de l'automne avant la Saint-Luc de Guillestre (la date est proche de la Saint-Michel, 29 septembre, date traditionnelle de la fin des baux ruraux.

samedi 15 septembre 2018

Concentration du CODEP 05 au Val d'Escreins

48 kilomètres et 1425 mètres de dénivelé
Ce samedi a lieu la concentration cyclotouriste du CODEP 05 au Val d'Escreins. Essentiellement des cyclotouristes de mon club de Gap y participent.
 Parti de Guillestre, je prends la route du col de Vars et m'engage peu avant Saint-Marcellin sur la belle et raide petite route du Val d'Escreins pour rejoindre La Rua. J'y rejoins notre présidente et les autres participants, certains n'ont pas hésités à partir de Savines-le Lac pour rejoindre le col de Vars versant sud par Barcelonette et la vallée de l'Ubaye, puis le Val d'Escreins pour revenir par Guillestre, les traverses de Saint-Clément, Embrun et la route des Puys !... Chapeau !
 Après notre sympathique pique-nique, pour ma part, je redescends vers Saint-Marcellin pour grimper vers la route forestière de Risoul-la Vallée Blanche (2059 m) et redescendre vers Guillestre par la station de Risoul, puis c'est la belle descente vers Guillestre sans aucune circulation.
 Une bien belle randonnée de 48 kilomètres et 1425 mètres de dénivelé.

dimanche 9 septembre 2018

Détour par Saint-Véran

 Dans la descente du col Agnel, à Pierre-Grosse, je me détourne vers Saint-Véran, un des six sites BPF (Brevet  des Provinces Françaises) des Hautes-Alpes, que j'ai pointé le 16 juillet 2008.
 Saint-Véran, perché à 2042 mètres d'altitude s'enorgueillit d'être la plus haute commune habitée d'Europe. Saint-Véran est de surcroît classé dans les plus beaux villages de France, avec ses chalets de bois et de pierre aux toits recouverts d’ardoises, les fontaines, les fours à pain et les cadrans solaires, typiques du patrimoine "quotidien"  local, tandis que les nombreuses chapelles et croix de mission témoignent de la foi des habitants. Cependant, on peut regretter que le village soit devenu un village "musée" dans lequel ne règne plus la vie pastorale.

l'Agnel 2744 : 4ème rencontre cyclo-touristique Franco Italienne

 Je participe à l'Agnel 2744 : 4ème rencontre cyclo-touristique Franco Italienne qui permet à plus de 300 cyclistes de faire cette magnifique ascension sans aucune circulation automobile, ni motos. (manifestation organisée par l'Office de Tourisme du Queyras, avec les vallées italiennes du Mont-Viso).
 L'occasion d'une montée dans le silence de cette la belle vallée de l'Aigue Agnelle, entouré des hauts sommets du Queyras, bercés par les cris des marmottes et le tintinnabulement des clochailles des vaches dans les alpages.
 La pente sur les 10 derniers kilomètres est de 6,6 % en moyenne et approche les 10% dans six derniers kilomètres.
 En haut, au col culminant à 2744 mètres, l'accueil est chaleureux,un copieux et festif ravitaillement préparé par les offices du Tourisme du Queyras et de Pontechianale nous est offert devant un panorama extraordinaire, le tout accompagné de la guitare et du violon.
 Après la descente, au niveau de Pierre-Grosse, je me détourne par Saint-Véran, un des six sites BPF des Hautes-Alpes.
 Cette randonnée de 42 kilomètres et 1200 mètres de dénivelé est aussi pour moi l'occasion de franchir mon 165ème col, le 11ème de plus de 2000 mètres d'altitude. Voir le lien vers le col Agnel

mardi 4 septembre 2018

Par La Garde-Freinet, site BPF du Var

 Pour notre deuxième randonnée de notre séjour dans le Var, nous partons de Grimaud, dans l'arrière-pays de la presqu'île de Saint-Tropez pour une belle ballade vers La Garde-Freinet, l'occasion de pointer notre quatrième site BPF du Var.
 Grimaud, est le village perché tel qu'on en rêve : pimpant, fleuri, ensoleillé. On y trouve d'anciennes maisons provençales, de charmantes placettes, des ruelles entrelacées, ponctuées par une volée de de marches, une fontaine ou un micocoulier.
 Le gros village de La Garde-Freinet, ceint d'une vaste forêt de châtaigners, n'usurpe pas sa position de sentinelle qui lui valut le nom de "Garde".
 Pour rejoindre le Plan de la Tour, nous passons par le colde Vignon (352 m), aussi appelé "Basse d'Avignon" et le col de Reverdi (184 m), mes 163ème et 164ème col (Voir club des Cent Cols).

dimanche 2 septembre 2018

Bormes-les-Mimosas et la Route des Crêtes

 Nous quittons Cavalière, un des villages du Lavandou pour rejoindre Bormes-les Momosas par la belle voie verte qui longe le littoral en aplomb des belles et nombreuses plages et criques de la baie du Lavandou.
 Bormes les Mimosas est un des plus beaux villages de la côte, au cœur d'un site enchanteur, à l'entrée de la forêt de Dom et au départ de la Route des Crêtes que nous empruntons au départ du col de Caguo-Ven (230 m) (déjà franchi le 7 septembre 2016, par le col de Landon (380 m) jusqu'au col de Barral (372 m).
  Les panoramas sur la baie du Lavandou avec en toile de fond les Îles d'Or sont à couper le souffle.

lundi 27 août 2018

Un merveilleux tour dans l'Ubaye

Col d'Allos
Hier, pour fêter l'anniversaire de Charlotte, nous effectuons un merveilleux tour dans l'Ubaye, par le cols d'Allos (2247 m),  des Champs (2093 m), de la Cayolle (2326 m) et de Vars  (2108 m). Nous nous régalons, magnifique, ici quelques photos !

Souvenirs aussi de cols franchis à vélo :

dimanche 19 août 2018

De la vallée de Freissinières au vallon du Fournel

 Balade dominicale entre la vallée de Freissinières et le vallon du Fournel dans la Vallouise, l'occasion d'un pique-nique comme nous savons les apprécie en haut du col d'Anon séparant ces deux belles vallées. Col que nous atteignons par une belle route pastorale. Dans ces lieux enchanteurs, sous le regard du glacier de Pelvoux, nous admirons les carlines et chardons et les magnifiques panoramas. Les bergers veillent sur leurs moutons malgré l'angoisse des attaques du loup dévastateur et omniprésent.

mercredi 15 août 2018

35éme EMBRUNMAN

Ici, sur les Traverses de Saint-Clément
Ce samedi 15 août, c'était la trente-cinquième édition du célèbre EMBRUNMAN, l'un des plus durs triathlon XXL du monde. Près de 1200 athlètes étaient présents pour ce grand rendez-vous.
Au programme :
  • 3800 mètres de natation, départ à 6 heures du matin ans le plan d'eau d'Embrun
  • 188 kilomètres de vélo, 5000 mètres de dénivelé avec entre autres, le franchissement du redoutable col d'Izoard,
  • 42,850 km pour terminer, soit un marathon de 400 mètres de dénivelé !
le vainqueur de l'épreuve, le belge Siego VAN LOOY franchira la ligne d'arrivée en 9 heures 45,
L'australienne Carrie LESTER l'emportera chez les femmes en 10 heures 51.
Les derniers "Finishers" termineront l'épreuve à 23 heures 15, soit plus de 17 heures d'effort non-stop.
2000 bénévoles ont assurés la sécurité, les soins, le ravitaillement...

Pour mon compte, je me contenterai d'observer le départ de la natation, d'un parcours vélo raccourci à 65 kilomètres et 1050 mètres de dénivelé et d'admirer une partie des athlètes sur le parcours du marathon. Le tout en prenant mon plaisir et mon temps pour prendre de belles photos.