jeudi 17 octobre 2019

Par Saint-Sauveur et le hameau des Gaillards

 Il commence à faire plus frais ! je pars pour une randonnée vélo vers le hameau des Gaillards au-dessus de Saint-Sauveur et sa belle église de la Transfiguration.
 Départ le long de la Durance Baratier, la montée des Orres et retour par le Coin de Saint-Sauveur, Saint-André d'Embrun et la plaine sous le Roc d'Embrun.
(32 kilomètres et 714 mètres de dénivelé)

mercredi 16 octobre 2019

Pique-nique au Parpaillon

 Aujourd'hui, nous profitons de cette belle journée d'automne pour partir vers la vallée du Crévoux et le tunnel du Parpaillon à 2700 mètres d'altitude.
 Nous pique-niquons dans un endroit idyllique nous offrant un panorama à 360° sur tout le cirque du Parpaillon. Ensuite, nous grimpons par le chemin empierré jusqu'au tunnel du Parpaillon et nous retournons sur Embrun par la belle forêt du Méale.

dimanche 13 octobre 2019

Le lac de Roue

Le lac de Roue
 Dans le Parc Naturel Régional du Queyras, le Lac de Roue, perché à 1850 mètres d'altitude, entre Arvieux et Souliers, nous offre son calme et ses magnifiques couleurs automnales. Nous en profitons pour pique-niquer dans ce cadre merveilleux. Nous retournons par le hameau de Souliers et revenir dans la vallée du Guil par  Château-Queyras.

vendredi 20 septembre 2019

Vallon de Bouchouse - Le Cougnet (1901 m)

 Débouchant à La Roche-de-Rame pour se jeter dans La Durance, le Vallon de Bouchouse est un régal, une route forestière grimpe à travers la forêt de mélèzes pour atteindre les petits hameaux d'alpages du Lauzet et du Cougnet à 1909 mètres d'altitudes, porte vers le Queyras et les lacs de l'Ascension. Nous pique-niquons au Plan de la Loubière, un site magique dans un calme absolu.

vendredi 13 septembre 2019

Le col du Canadel et le col de Barral par la route des Crêtes

 Troisième randonnée vélo de notre séjour à Cavalière, je rejoins par Le Rayol le col de Canadel (269 m) , mon 173ème col et par la splendide "Route des Cêtes" le col de Barral (déjà franchi auparavant).
 Le temps est toujours aussi splendide, et je termine par un bon bain sur la plage de Cavalière.

jeudi 12 septembre 2019

Le Lavandou par la voie verte du litoral varois

Le tracé de notre balade : 18 km et 247 m de dénivelé
Au jourd'hui, plage et balade : au départ de Cavalière, l'une des douze plages du Lavandou bordant le Cap Nègre, nous empruntons la voie verte du littoral varois pour rejoindre Le Lavandou.
 La voie verte du littoral varois emprunte une ancienne voie de chemin de fer qui nous offre de splendides vues vers la rade se Bormes, le Cap Nègre, le cap Bénat et les îles d'Hyères, Porquerolles, Port-Cros et Levant.

mercredi 11 septembre 2019

La route des Crêtes, Bormes-les-Mimosas

 Nous quittons Cavalière, un des villages du Lavandou pour rejoindre Bormes-les Momosas par la belle voie verte qui longe le littoral en aplomb des belles et nombreuses plages et criques de la baie du Lavandou. Bormes les Mimosas est un des plus beaux villages de la côte, au cœur d'un site enchanteur, à l'entrée de la forêt de Dom et au départ de la Route des Crêtes que nous empruntons au départ du col de Caguo-Ven (230 m) (déjà franchi le 7 septembre 2016), par le col de Landon (380 m) jusqu'au col de Barral (372 m), ces deux derniers cols déjà franchis en septembre 2018.
 Les panoramas sur la baie du Lavandou avec en toile de fond les Îles d'Or sont à couper le souffle.
 (37 kilomètres et 631 mètres de dénivelé)

mardi 3 septembre 2019

Dans le Champsaur, par les cols de Manse et de Moissière

Nous arreignons Ancelle
 Aujourd'hui, en route pour une randonnée cyclotouriste dans la belle vallée voisine du Champsaur. L'objectif était d'attendre le collet des Auréous (1643 m), voisin du col de Moissière (1573 m), atteignable par un chemin muletier.
 Au départ de La Bâtie-Neuve, nous effectuons la montée vers le col de Manse (1268 m), col que j'ai déjà franchi à plusieurs reprises, puis nous redescendons vers le Drac et par Saint-Julien-en-Champsaur nous rejoignons par le flanc de la vallée et Chabottes le village de Pont-du Fossé, le temps de nous restaurer.
Ensuite, nous montons vers Saint-Léger-les-Mélèzes, dans la montée, un automobiliste très maladroit heurte Charlotte avec son rétroviseur… et ne s'arrête même pas ! Choquée et fatiguée, Charlotte, courageuse, rejoint toutefois le beau petit village d'Ancelle. Charlotte reste à Ancelle, je gravis le col de Moissière (1573 m) avant de rejoindre la voiture à La Bâtie-Neuve, puis remonte (en voiture) chercher Charlotte à Ancelle. 
 Une très belle randonnée… avec quelques soucis dont on se serait bien passé !
 Le collet des Auréous sera pour une prochaine randonnée ! 
(56 kilomètres et 1290 mètres de dénivelé)

samedi 24 août 2019

La Chalp de Crévoux : Le Parcours des Fées

 Dans la vallée sauvage et préservée du Parpaillon, au départ du pont du Plan à La Chalp de Crévoux, nous empruntons le' "Parcours des Fées" (10ème édition) et nous nous laissons surprendre par les créations de douze artistes installées le long de cette belle balade entre 1650 m et 1900 mètres d'altitude le long du Crévoux vers la cascade de Razis et retour par la forêt et l'ancien canal Chevenier.

jeudi 15 août 2019

Par le gîte de la Draye et la forêt de Boscodon

On distigue l'abbaye de boscodon blotie dans la forêt
 En ce 15 août, alors que se déroule à Embrun l'EmbrunMan, 36ème édition du célèbre Triathlon XXL, réputé le plus dur du monde, je pars pour une belle randonnée vélo juste en face de chez nous vers le gîte de La Draye et la forêt remarquable du Boscodon.
 Départ du plan d'eau d'Embrun pour rejoindre Crots et grimper vers le hameau de Saint-Jean-de-Crots par Beauvillard et sa belle chapelle Saint-Pierre. Je continue mon ascension vers le gîte de La Draye où je m'accorde une petite pause. Je poursuis vers le hameau des Gendres (1627 m) et m'engage sur la route forestière dite de la Grande Ceinture pour traverser le torrent de l'infernet au niveau de la Grande Cabane. Ensuite, j'entame la descente caillouteuse jusqu'à l'Abbaye de Boscodon. Je rejoins Crots par le hameau des Moulins, je passe au bas du château de Picomtal pour une dernière grimpée vers le hameau du Poët puis j'entame la descente vers Baratier avant de rejoindre le plan d'eau d'Embrun.
(42 kilomètres et 1065 mètres de dénivelé)