jeudi 1 novembre 2018

Crévoux, Praveyral, La Chalp, les Vabres

 En ce jour de fête de la Toussaint, nous partons pour Crévoux, le temps pluvieux, les couleurs automnales, les nuages et la neige ajoutent de la féerie à notre balade.
 Nous nous attardons dans les hameaux de Praveyral, La Chalp de Crévoux et à Crévoux chef-lieu, ainsi qu'à la chapelle de Saint-Sauveur, hameau des Vabres dans la commune de Saint-Sauveur.

Hameau de Praveyral

Le four à pain
La chapelle de Praveyral

La Chalp de Crévoux

Chapelle de La Chalp
L'un des deux fours à pain

Entre la Chalp de Crévoux et Crévoux chef-lieu


Le Village de Crévoux

 Autrefois, le village avait une activité artisanale importante : vannerie, outillage, ébénisterie, charpente... et agricole, élevage (chèvres, vaches...), vin et eau-de-vie. Il avait aussi une activité d'ardoisière à partir de galeries creusées dans la falaise schisteuse au-dessus de Praveyral ; l'ardoise de Crévoux avait la réputation de durer « plus de cent ans »5.
En 1937, l'épouse de Léo Lagrange, sous-secrétaire d’État aux sports et à l'organisation des loisirs, vient inaugurer la station de ski, qui est ainsi l'une des plus anciennes des Hautes-Alpes. Cette création s'inscrit dans la politique du Front populaire de soutien au tourisme et à la démocratisation des sports.


L'ancienne auberge de La Ratelle
Plaque commémorative
la fontaine et la mairie
La fontaine et l'église Saint-Marcellin
Plaque
 La route du col du Parpaillon : construite par l'armée à partir de 1891 dans le cadre de la ligne Maginot, elle monte à travers une forêt de mélèzes, et donne accès à plusieurs cascades, dont celle du Razis. On y trouve aussi la « cabane des Espagnols », souvenir des 500 républicains réfugiés en France en 1939, réquisitionnés pour participer à la rénovation de la route.
 L'église paroissiale : construite au XIVe siècle sur un plan en croix grecque (à quatre branches égales), elle est dédiée à saint Marcellin, premier évêque d'Embrun.   Incendiée en 1692 par les troupes du duc de Savoie, elle a été profondément remaniée aux XVIIIe et XIXe siècles; la charpente notamment a été rehaussée, ce qui apparaît dans les décorations de la façade. Son clocher à bulbe couvert d'ardoises est d'un style unique dans la région. Ses pierres d'angle sont simulées en peinture. Les décorations extérieures, et notamment les modillons, sont rehaussées de peinture.

Croix de la Passion de Crévoux

Hameau des Vabres (Saint-Sauveur)

La chapelle

Aucun commentaire:

Publier un commentaire