dimanche 30 août 2015

Crévoux, la cabane des Espanols

 Nous partons depuis le plan d'eau d'Embrun (780 m)vers La Chalp de Crévoux, pour atteindre la "Cabane des Espagnols" (1860 m), au pied de la route du Parpaillon construite par l'armée à partir de 1891 dans le cadre de la ligne Maginot, menant au tunnel du Parpaillon pour rejoindre Jausiers et la vallée de l'Ubaye
 La "Cabane des Espagnols" a été érigée en souvenir des 500.000 républicains réfugiés en France en 1936, réquisitionnés pour participer à la réfection des routes présentant un intérêt stratégique militaire pour l'armée française, en l'occurrence, ici pour la rénovation de la route militaire du Parpaillon.

 Nous prenons pour le retour la belle route forestière du Méale, qui grimpe à 1955 m et traverse le domaine de ski de Crévoux, pour rejoindre le petit village de Saint-Sauveur et Embrun
 (46 kilomètres et 1290 mètres de dénivelé positif)

Départ du plan d'eau d'Embrun
Le lac de Serre-Ponçon
Nous longeons la Durance au pied d'Rmbrun
Embrun, perché sur son Roc
Au fond, le Mont Orel (2563 m)
Le lac de Serre-Ponçon, avec à gauche le Pic du Morgon (2324 m)
Dans la montée vers Crévoux par l'ancienne route du Coin de Saint-Sauveur
Les hameaux de Sain-André d'Embrun, et la vallée de la Durance

La route s'élève, ici pente à 8,1%

Hameau de Praveyral
Les imposantes falaises schisteuses de Crévoux
Hameau de La Chalp de Crévoux (1675 m)
Halte sympathique et repas chez Philippe à "La Petite Fringale" (La Chalp)

Le Torrent du Crévoux depuis le Pont du Plan




Au fond, la cascade du Crachet
La cascade du Crachet
"Cabane des Espagnols" (1860 m)
Au pied de la route du Parpaillon, le Pont du Réal


Cabane du berger sur la route Forestière du Méale







En bas, Crévoux (1600 m) depuis la route forestière (1955 m)





L'église de Saint-Sauveur domine la vallée et le lac
Eglise de la Transfiguration à Saint-Sauveur
La Durance, au pied d'Embrun
Bien méritée !

Sur les liens ci-dessous : 


Tracé de notre randonnée (46 km et 1290 m de dénivelé)
Le profil, 1290 m de dénivelé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire