dimanche 19 avril 2015

Le Pont du Réal, route du Parpaillon

Pont du Réal, site de la cabane des Espagnols
Au départ du Pont du Réal et de la cabane des Espagnols à la Chalp de Crévoux, balade dominicale sur la route du col du Parpaillon,
Nous cheminons sur cette route mythique chère aux cyclotouristes, ancienne route militaire menant au tunnel permettant le passage entre les départements des hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence. Notre balade se situe entre 1870 m et 2180 mètres d'altitude.
Sur les liens : 
Toutes les photos et le diaporama - Le parcours sur Openrunner

 À Crévoux, à huit cents kilomètres de la frontière, pendant La guerre d'Espagne.
 Février 1936, les républicains gagnent les élections, la droite monarchiste et nationaliste appelle à un soulèvement militaire. Des troubles secouent l'Espagne. Le 18 Juillet 1936 éclate une guerre civile. Des réfugiés républicains fuient l'avancée franquiste.
 Entre le 27 Janvier et le 12 Février 1939, environ 500.000 Espagnols civils et militaires arrivent en France. Les réfugiés sont envoyés dans les camps. 
 Aux pieds du col du Parpaillon, dans le hameau de la Chalp, un camp d'Espagnols a été installé au début de l'été 1939. Ils avaient été envoyés dans les Hautes-Alpes en vue d'être employés pour l'entretien et la réfection de routes présentant un intérêt militaire dont celle du col du Parpaillon.
 La « cabane des Espagnols » servait d'abri pour les outils du chantier. L'auberge et l'abri se situaient en bas du col, pour se protéger des températures peu clémentes et pour bénéficier de plus d'espace. Ces travailleurs « volontaires », resteront enfermés, séparés de leur famille et sous bonne garde militaire. Ils ont été employés à une série de travaux d'intérêt national.



La route monte en lacets étroits




Au fond, la cascade de Razis






Sur les liens ci-dessous : 


Tracé de notre balade (Alt.1870-2181 m, 3,7 km A/R)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire