dimanche 31 mai 1998

Mai 1998, 2 sorties et 132 kilomètres

Fameux mois de mai, avec le 10 mai 1998, date devenue importante et la célèbre randonnée , la bien nommée (?) "Echappée Belle", Lille-Hardelot.

· Mont-Rouge         Vendredi 1er mai, 70 km
 Avec Yvon; le temps est couvert, pluie fine.

· Lille-Hardelot      Dimanche  10 mai ,65 km
 Randonnée, que je terminerai à l'hôpital de Saint-Omer (Docteur Cartigny) puis à l'hôpital Dron, CHU de Tourcoing dans lequel je suis pris en main par mon cousin cardiologue, le docteur Ludovic Chartier.
Voir le reportage sur mon blog : "Lille-Hardelot 1998 "L'Echappée Belle"

dimanche 10 mai 1998

Lille-Hardelot 1998, "l'Echappée Belle"

 Plein d'enthousiasme, je m'engage, avec Yvon Chatiliez et Jacques Lepoutre sur le très fameux "Lille-Hardelot" 
  Le temps est beau et les, conditions idéales pour ma première randonnée longue distance. Nous prenons le départ de la Place Simon Volant  à Lille et nous roulons avec le vent favorable sous le soleil vers Hardelot parmi nombre impressionnant de cyclistes. L'ambiance est super, il y a les cyclosportifs, les cyclotouristes et les cyclos folklo. Nous roulons à bonne allure.
  Pourtant, ma carte de pointage ravitaillement ne sera jamais remplie totalement ! Peu après celui de Boeseghem, kilomètre 65, c'est la "panne totale !", arrêt cardiaque, je perds totalement connaissance et heureusement les secours me prennet en charge immédiatement, toubib à moto, pompiers et SAMU. Je me retrouve à l'hôpital d'Helfaut que mon épouse Charlotte rejoindra plus tard avec mon fils Thierry. Jacques et Yvon poursuivent leur randonnée, mais vu le temps perdu (ils m'excuseront !) ils n'iront pas non plus jusqu'au bout. Pour ma part, le retour se fait en ambulance jusqu'au CHU de Tourcoing (hôpital Dron).
  Prévenu auparavant, c'est mon cousin , cardiologue qui me prend très efficacement en charge. (J'en profite pour le remercier , lui, son équipe, tous les médecins et l'ensemble du corps médical à qui j'aurai à faire par la suite.

La plaque de cadre
La feuille de route...qui ne sera jamais remplie !...